Connexion | M’enregistrer




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: L'internet existentiel
UNREAD_POSTPosté: Lun Jan 23, 2012 5:19 pm 
NooFondateur
Avatar de l’utilisateur
Inscription: Mar Jan 09, 2007 3:21 am
Messages: 1160
En tant qu'artiste et noonaute, je dis aux sociétés d'auteurs françaises, aux chaînes de TV, aux musées nationaux, aux institutions culturelles, créez vos serveurs, créez vos services en ligne, créez vos propres modèles économiques.. vendez nous, distribuez nous... hébergez nous... instrumentalisez internet et réinventez vos métiers... sinon.. vous êtes morts... et nous avec...



L'internet Existentiel

Une des immenses qualités de l'internet depuis ses débuts, c'est de nous offrir la possibilité d'avoir une existence médiatique, sans être obligé de passer par le contrôle d'institutions, ou de groupes d'influence. Tout le monde peut créer sa galerie, son blog, ses pages web sur internet... et exposer ses oeuvres, ou exprimer ses idées en public, et cela accessible par la planète entière, sans passer par un comité de sélection ou de censure, comme c'était le cas avant, avec les galeries, musées, chaînes de TV etc...
Du coup, tout le monde, de l'amateur au professionnel, peut effectivement se revendiquer à sa petite échelle personnelle d'être journaliste, infographiste, artiste, chroniqueur... et de fait, depuis que j'ai créé mes premières pages en 1996, où nous n'étions qu'une poignée d'artistes à mettre nos oeuvres en ligne, j'ai vu grandir de façon exponentielle une myriade de site, une myriade de blogs, une myriade de forum... etc.. et c'est merveilleux! Car cela fonctionne. Avant les années internet, il m'était quasiment impossible de pouvoir rencontrer mon public, même minime, car il y avait toujours un "décideur" quelque part dans la chaine de diffusion et d'éditiion pour considérer que ce que je faisais ne convenait pas au réseau de diffusion dont il était un maillon...
En quelques mois, entre 1996 et 1997 mon site web m'a donné une visibilité inespérée, et j'ai, comme une myriade d'internautes maintenant, enfin pu rencontrer mon public.
Alors oui, et bien que mon public ait augmenté, il n'a pas suivi la progression géométrique de la fréquentation populaire de l'internet, et je suis perdu dans le bruit ambiant... et bien tant mieux... aux détracteurs qui dénoncent le bruit dans la matrice avec des formules bien pensantes faciles, je réponds - "En gestion de base de données, il vaut mieux avoir du bruit que du silence, car dans le bruit l'information est toujours la, l'utilisateur fera sa discrimination... avant l'internet, en art... c'était le monde du silence... nous n'existions tout simplement pas... "

Internet, en connectant les humains horizontalement à l'échelle planétaire provoque un bouleversement radical de la relation à l'information et aux échanges, et on le vois provoque progressivement l'effondrement des anciens systèmes de communication de masse, comme la télévision, la distribution de livres, de musique, d'oeuvres d'art. Ainsi toute comme Apple, Amazon est en train de devenir libraire et éditeur en ligne. Les chaînes voient leurs parts de marché s'effondrer et cherchent comment "exister" sur le net avec un modèle économique viable, les musées commencent tout juste à se rendre compte qu'ils ont un problème... tout comme la plupart des auteurs et artistes indépendants qui fonctionnent encore "à l'ancienne"... et les sociétés d'auteurs se cramponnent désespérément à un modèle économique en pleine déliquescence, et si elles ne devancent pas l'évolution provoquée par le net sont vouées à disparaître dans leur modèle actuel.

Oui je sais, facile de "constater" et critiquer ... et alors.. on fait quoi ?

Assumons nos responsabilités numériques...

Si les chaînes, les majors, les sociétés d'auteurs, au lieu de jalouser les hébergeurs à succès et de serrer les fesses en choisissant la voie de la répression pour masquer leur manque d'imagination et d'audace, et imposer sur internet des modèles hérités du siècle dernier, faisaient plutôt le boulot qu'on attend d'eux depuis une décennie, qui consiste à mettre en place les serveurs, le service aux utilisateurs, la logistique d'hébergement, d'échange, de fourniture de fichiers, ils n'auraient plus de problème avec le piratage, car ils bénéficieraient des retours économiques associés à leur prestation de service "normale" et attendue ...
Les modèles AppleStore, Itune, Amazon font largement leurs preuves... nous sommes tous prêts à acheter leurs produits mis en ligne pour peu que ça soit simple et bon marché, et qu'en échange ils nous offrent la possibilité d'exister dans leur cyberespace. Qu'est ce qu'ils attendent tous ces nantis de la noosphère pour nous fournir des services à la hauteur de leur capital culturel et économique, plutôt que de jouer les noodictateurs et contribuer à alimenter les processus de répression totalitaires sur le réseau des réseaux.

En tant qu'artiste et noonaute, je dis aux sociétés d'auteurs françaises, aux chaînes de TV, aux musées nationaux, aux institutions culturelles, créez vos serveurs, créez vos services en ligne, créez vos propres modèles d'économie numérique.. vendez nous, distribuez nous... hébergez nous... instrumentalisez internet et réinventez vos métiers... sinon.. vous êtes morts... et nous avec...

23 janvier 2012
Yann Minh NooPionnier...
http://www.yannminh.org


Image


 Hors ligne
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Yahoo [Bot] et 1 invité

Panel

Haut Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Rechercher:
Aller à:  
 cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
Dizayn Ercan Koc