Connexion | M’enregistrer




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 134 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
UNREAD_POSTPosté: Dim Oct 14, 2007 9:53 pm 
NooFondateur
Avatar de l’utilisateur
Inscription: Mar Jan 09, 2007 3:21 am
Messages: 1158
penelope a écrit:
Peut-être Yann... mais quand tu prends le metro et que les gens se parlent pas... alors que si ça se trouve ils baisent ensemble sur SL.
Je trouve ças un peu agaçant.



De mon côté, ça ne me dérange pas que les gens ne se parlent pas dans le métro... au contraire.. il y a tout un tas de gens avec qui je n'ai absolument pas envie de parler dans le métro...et je n'ai surtout pas envie qu'ils me parlent... :-)

Et dans SL non plus... d'ailleurs.. :-)

Moi c'est le bavardage intrusif de la pub dans le métro qui me dérange le plus, pas l'éventuel et reposant silence et discrétion des passagers... :-)

Citation:
Ensuite, je sais très bien que c'est un formidable outil, mais ça ne l'est sûrement pas au niveau du développement humain,



Eh eh... euh... donne moi un contre exemple d'outil médiatique que tu considères comme "positif" au niveau du "développement humain"

sinon, je suppose que tu te doute que pour moi, c'est le contraire, je pense que si ce n'est pas "Le plus puissant" outil de développement humain qui existe actuellement, il préfigure en tous cas les grands outils de communication du futur proche... qui s'inscrivent dans l'histoire du "développement humain"...

D'un point de vue cybernétique, ce qui caractérise l'humain, c'est sa capacité à traiter massivement de l'information complexe, à un niveau indivuel et collectif.
De fait, le "Developpement" de l'humain et de l'humanité s'est fait depuis toujours au travers de mutations informationnelles radicales provoquées tout au long de notre histoire par l'apparition et la propagation de nouveaux media et de nouveaux Masse-Media...

Ceci dit, par certains côtés ta posture n'est pas impertinente, elle est pour moi similaire à celle d'un druide s'insurgeant contre la propagation de l'écriture qui était le fer de lance médiatique de l'hégémonisme impérialiste latin/Romain ...

effectivement, l'apparition et la propagation d'un nouveau masse media modifie forcément radicalement la relation de ses usagers, aux autres et au monde... et donc je vois bien un Druide dénoncer la disparition des contactes humains que l'écriture va engendrer...
ce qui a été une réalité, ainsi nombre d'enseignements ésotériques ont été perdus, au bénéfices d'exotérismes transmissibles par l'écriture...

heureusement, grace au développement des masse media, on est revenu à une forme "verbale" de la tranmission de l'information, ce qui nous a rendu de nouveau réceptifs à la réception d'entités noosphériques spécifiques aux civlisations orales...

Et puis il ne faut pas sous-estimer la capacité des individus à plus ou moins long terme à traiter et maîtriser de l'information complexe,

C'est le principe de la narcose narcissique décrite par Mac Luhan...
http://www.yannminh.org/french/TxtArguments120.html

(et que j'évoque dans mon texte "Le noonaute" pour Traverses, Livre voyageur,
http://www.traverses-lelivre.com/

"J’appartiens à ce futur passé dans lequel ce n’était
plus nous qui manipulions les joysticks mais les joysticks
qui nous manipulaient.
Fusionnant avec nos unités centrales et nos microprocesseurs
robotisés, nous nous immergions
avec délectation dans les réseaux des réseaux à la
recherche de ce que nous étions devenus sans avoir
jamais compris ce que nous étions déjà."


Lorsque nous utilisons un nouveau medium, que ce soit une voiture ou SL, nous basculons dans un état de "stupéfaction"... et nous sommes pendant un certain temps "possédés" par le médium, le temps de comprendre qui nous sommes "devenus"... comme Narcisse fasciné par son reflet, n'arrive pas à se détacher de sa contemplation...

Ainsi, la majorité des jeunes conducteurs, vont être submergés par le medium automobile, jusqu'à ce qu'ils finissent par atteindre/comprendre les limites du cyborg qu'ils sont devenus s'ils ont survécu à leur état provisoire de "narcose narcissique"

Car le gros défaut de l'automobile, c'est que c'est un medium dangereux, (5000 morts sur les routes chaque année...)

Pour SL c'est pareil.. c'est un medium qui a ses spécificités, car, la ou l'automobile est une prothèse métaphorique qui amplifie des fonctions physiques, SL est une prothèse informationnelle (et métaphorique) qui amplifie certaines fonctions cognitives... et cela radicalement.. et il peut apparaitre, comme avec toute utlisation d'un nouveau medium, des phénomènes d'addiction... addiction à l'automobile, addiction aux armes, addiction à la littérature, addiction au cinéma, addiction à la photographie, addiction au téléphone... addiction à la TV, addiction aux retransmissions sportives télévisuelles... (1) ;-) , avec éventuellement perte provisoire des repères sociaux, et mise en danger des individus... et des autres...

Ainsi c'est le cas depuis des décennies de l'automobile qui incite beaucoup de jeunes conducteurs à reproduire en RL les compétitions sportives auxquelles ils ont assisté le plus souvent au travers du média télévisuel... ou des magazines... et provoquer des accidents mortels sur les routes... heureusement, pour l'instant, un excès de SL ne met éventuellement que soi en danger... :-)

Citation:
sauf peut-être dans le domaine artistique et professionelle.
J'imagine que pour quelqu'un de timide c'est plus facile, mais pour moi c'est pas suffisant.



Oui, je n'en doute pas... :-) mais il n'y a pas que des timides et des Otaku sur SL tu sais...

Est-ce que la propagation du téléphone a supprimé les contactes humains ?

(ça me rappelle une anecdote lu récemment je ne sais où, comme quoi une population réfractaire au téléphone au début a été une partie de l'aristocratie qui n'appréciait pas de se faire "sonner"...)


ceci dit, et à ton crédit, il est vrai que le téléphone a des spécificités qui amplifient certains tropismes cognitifs relativements négatifs ou malsains... en particulier dans le domaine familial...

Ainsi j'ai souvent constaté qu'après un coup de fil d'un proche (parent, amant) certaines amies s'étaient retrouvées investies d'une charge émotionnelle négative épuisante et dépressive... son interlocuteur ayant utilisé le téléphone pour transmettre son fardeau ou déséquilibre cognitif à un proche réceptif (pour ne pas utiliser le terme de névrose)

Citation:
Je suis désolée si pour toi je fais des généralités, je parle de mon cas, ça ne me dérange pas d'y aller de temps en temps, oui pour m'amuser, mais comme dit Edouard, pour moi SL c'est une grande maison de poupées où je pourrais peut-être faire un peu de pub, mais rien d'autre.


Oui.. mais j'aime bien tes remarques, car ça me permet d'argumenter... et affiner ma réthorique... :-)

continue... ;-)

Yann, Noopolémiqueur ...

(1) Ainsi, la récente retransmission des matchs de Rugby est intéressante à mettre en parallèle avec SL...

Pour la très très grande majorité des afficionados, la relation qu'ils entretiennent au rugby est totalement désincarnée... on appelle ça un sport... mais ça n'est un sport réel que pour une minorité d'individus, la très grand majorité des "spectateurs" ne sont que des "spectateurs" justement..

ils s'investissent dans un "spectacle" que pour la plupart ils ne verront même pas en "grandeur réel"... mais au travers d'un des plus puissant masse media contemporain : La télévision.

Les spectateurs des matchs se "projettent" au travers du réseau télévisuel dans les joueurs et des équipes qui sont des entités réelle certe, mais qui n'entrent jamais en interaction avec eux... au contraire de SL, où on entre en interaction avec des invidus "réels" qui interagissent directement et en temps réel individuellement avec nous.. derrière l'avatar il y a un individu, pas une icone médiatique...

Alors, laquelle de ces deux relations aux masse media est la plus "saine" à ton avis... ;-)


 Hors ligne
 
 Sujet du message:
UNREAD_POSTPosté: Lun Oct 15, 2007 9:51 am 
NooActif
Avatar de l’utilisateur
Inscription: Lun Fév 12, 2007 9:53 am
Messages: 103
Localisation: Noosphère
penelope a écrit:
Ensuite, je sais très bien que c'est un formidable outil, mais ça ne l'est sûrement pas au niveau du développement humain, sauf peut-être dans le domaine artistique et professionelle.
J'imagine que pour quelqu'un de timide c'est plus facile, mais pour moi c'est pas suffisant.


Perso, la drague sur SL et le cybersexe ne m'intéresse pas. Je me sers de second life comme d'un jeu de construction.

Cependant, je comprends que certains puissent prendre leur pied avec cela. Une bonne partie des membres de la noocrypte ne sont pas vraiment dans la norme. Chacun fait comme il lui plaît.


 Hors ligne
 
 Sujet du message:
UNREAD_POSTPosté: Lun Oct 15, 2007 1:37 pm 
NooPilier
Avatar de l’utilisateur
Inscription: Mar Fév 13, 2007 11:34 pm
Messages: 325
Localisation: A travers les cieux, l'espace et le temps...
oui en même temps, je dois dire que je rete simple utilisatrice, impossible pour moi de développer quoi que ce soit dans ce domaine, j'ai déjà du mal avec html et php...

on me convacra de toute façon pas qu'un vrai contact en vis à vis permet de mieux se rendre compte des gens et de leurs intentions... moi je suis très primitive, j'ai besoin de voir, sentir l'autre, sans ça mon envie n'est pas complétement satisfaite, je n'aime pas les paradis artificiels qui promettent beaucoup mais laissent finalement plus frustré au final qu'on ne l'était au début.

J'aime bien polémiquer avec toi yann.

Péné

_________________
I'm not here for your entertainment
you don't really want to mess with me tonight
----
Péné Pure Evil With True Love Inside


 Hors ligne
 
 Sujet du message:
UNREAD_POSTPosté: Mar Oct 16, 2007 12:48 am 
NooBavard
Avatar de l’utilisateur
Inscription: Lun Fév 12, 2007 10:40 pm
Messages: 151
Localisation: Paris
Matthieu a écrit:
Perso, la drague sur SL et le cybersexe ne m'intéresse pas. Je me sers de second life comme d'un jeu de construction.

Cependant, je comprends que certains puissent prendre leur pied avec cela. Une bonne partie des membres de la noocrypte ne sont pas vraiment dans la norme. Chacun fait comme il lui plaît.


et moi, j'y joue à la barbie: je m'habille, je design l'avatar de Karen pour qu'il lui ressemble...
comme quoi, les garçons continue de jouer aux légo et les filles à la poupée, et ce, passé 20 ans !


 Hors ligne
 
 Sujet du message:
UNREAD_POSTPosté: Mar Oct 16, 2007 12:51 am 
NooBavard
Avatar de l’utilisateur
Inscription: Lun Fév 12, 2007 10:40 pm
Messages: 151
Localisation: Paris
sérieusement, je me sers de SL comme d'un msn amélioré, jumelé à skype: conversation vocale illimité et gratuite entre Clichy et NY.
c'est quand même pas mal.
Mais je suis consciente que j'utilise cet outil bien en deça de ses capacités.


 Hors ligne
 
 Sujet du message:
UNREAD_POSTPosté: Mer Oct 17, 2007 12:29 am 
NooDiscret
Inscription: Ven Jan 26, 2007 3:16 am
Messages: 25
luh a écrit:
et moi, j'y joue à la barbie: je m'habille, je design l'avatar de Karen pour qu'il lui ressemble...
comme quoi, les garçons continue de jouer aux légo et les filles à la poupée, et ce, passé 20 ans !


Voilà une vision bien simplifiée de la chose. De mon côté, je jouais plutôt aux légos lorsque j'étais enfant. :P


 Hors ligne
 
 Sujet du message:
UNREAD_POSTPosté: Mer Oct 17, 2007 7:00 am 
NooFondateur
Avatar de l’utilisateur
Inscription: Mar Jan 09, 2007 3:21 am
Messages: 1158
J'ai fait visiter le chateau dans le ciel, voisin de la NooGalerie 2 sur Sheol à Edward, qui pour tester le mobilier local a téléporté auprès de nous une des esclaves qui s'était offerte à lui au cours de ses explorations de SL.

En plus d'un avatar sexy l'esclave d'Edward a, en "voice-chat", une jolie voix féminine... ( oui, je sais,elle pourrait aussi être un transexuel, ou un expert en son qui modifie la tessiture de sa voix à l'aide d'un vocoder très performant... :-)
Image

car sur SL 50 % des avatars féminins sur SL sont sans doute animés par des hommes, ce que je trouve amusant, ayant moi-même pratiqué ce jeu très jubilatoire de travestissement virtuel aux débuts du minitel. Ce qui m'avait ouvert les portes du milieu SM parisien de l'époque... (anecdote qui est racontée par Maîtresse Françoise dans son livre où j'apparais sous le pseudo d'Hephaïstos.)
Image


L'esclave virtuelle d'Edward fait partie d'un groupe d'adeptes de Gor .. Gor est une série de romans de John Norman, du style Heroïc Fantasy à la Conan, où les femmes sont asservies et plutôt heureuses de l'être... ce qui, outre le fait de susciter des polémiques, est particulièrement adapté aux jeux de rôles SM. Sur SL les adeptes de Gor forment des groupes relativement nombreux.
Image


Il semblerait que plus de 30% des transactions financières sur Second Life seraient liées à la sexualité. Ce qui n'est pas surprenant, l'histoire des masse media démontre que la popularité et la pérennité d'un nouveau medium est souvent proportionnelle à sa capacité à favoriser les flux informationnels de type sexuel.
Comme pour le minitel avec le succès des messageries roses, ou l'étonnante suprématie commerciale du VHS qui, bien qu'étant le plus mauvais format d'enregistrement vidéo par rapport au Betamax de Sony, ou au V2000 de Phillips, s'était imposé du fait que c'était le standard sur lequel on trouvait le plus de films pornographiques en diffusion.
Image



Le cybersexe est omniprésent dans Second Life, en effet une part importante des jeux érotiques pratiqués dans ce méta-univers inspiré de la SF, sont la réactualisation en 3D temps réel de pratiques cyber-sexuelles anciennes et courantes en téléphonie traditionnelle.
Le principe du cybersexe téléphonique, ou sur SL, étant de téléopérer verbalement un, une ou plusieurs partenaires par l'intermédiaire du téléphone afin que soient accomplies en réel un certain nombre d'actions, stimulations, positionnement, à vocation érotique. Le feed-back étant fourni par les intonations, expressions, respirations des partenaires.
Ce genre de pratique ayant tendance à favoriser les sensualités sado masochistes à base de soumission et de domination.
Les positions des avatars permettent à la fois de stimuler l'imaginaire érotique des amants, mais aussi de fournir des informations sur les positions ou actions à accomplir.
Image


certains adeptes du cybersexe utilisent des accessoires sexuels interfacés avec le réseau et les ordinateurs, comme par exemple ce modèle de Godemichet USB, pouvant être déclenché ou téléopéré via l'interface du site web du fabricant.
http://www.sinulate.com/catalog/

Ces technologies sont désignées par le joli nom anglo-saxon de "Teledildonics"
http://en.wikipedia.org/wiki/Teledildonics
Image



Et certains aficionados du cybersexe n'ont pas tardé à trouver le moyen, non seulement de transformer les manettes à retour de force des jeux video en vibromasseurs robotisés,
http://www.slashdong.org
Image


http://www.slashdong.org
mais aussi à programmer des scripts pour faire en sorte que les avatars de Second Life interagissent avec le réel en déclenchant des vibromasseurs, ou autres accessoires électromécaniques.
http://www.slashdong.org/content/projec ... and_sl.php
Image




Bien que la télédildonic ne passionne pour l'instant sur la planète que quelques Geeks, Nerds ou autre cyberaddicts obsédés sexuels , je pense que nous ne sommes plus très éloignés de ce temps où ce seront les joysticks qui nous manipuleront :

"J’appartiens à ce futur passé dans lequel ce n’était
plus nous qui manipulions les joysticks mais les joysticks
qui nous manipulaient.
Fusionnant avec nos unités centrales et nos microprocesseurs
robotisés, nous nous immergions
avec délectation dans les réseaux des réseaux à la
recherche de ce que nous étions devenus sans avoir
jamais compris ce que nous étions déjà."

"Le noonaute" pour Traverses, Livre voyageur,
http://www.traverses-lelivre.com/

Aussi j'ai installé dans SL une petite show room dans laquelle je présente mon NooScaphe X.
Image


qui est le prototype robotisé de ce que j'appelle dans mon roman une esthésiosonde. Un système "haptic" permettant de ressentir physiquement les stimulations sexuelles virtuelle des univers 3D.
Image



A défaut de rencontrer l'industriel qui aurait les moyens financiers de construire ce prototype en grandeur réel, je pourrais déja en faire un avatar pour seconde life.

Ainsi, dans leur quête ludique de réification sexuelle, certains pourraient choisir de s'incarner sous la forme de ce meuble/fauteuil robotisé, dans lequel les avatars s'installeraient pour jouer au cybersexe dans leur virtualité... mise en abîme des abîmes de la sensualité...
Image




Cette idée de fabriquer des nooscaphes permettant de nous immerger dans la sensualité noosphérique n'est pas nouvelle, et à défaut d'être équipés d'accessoires cybersexuels, il y a déja eu plusieurs tentatives d'industrialisé des Nooscaphe à vocation musicale ou audiovisuelle, ainsi dans les années 70 l'illustrateur des pochettes de disque de Yes, Roger Dean, et son frère Martin Dean avaient fabriqué une sorte de matrice climatisée en forme de tete d'insecte, destinée à permettre à une personne seule ou un couple de s'immerger dans l'écoute musicale.
Image





Comme je le raconte dans une autre noochronique, viewtopic.php?t=211, en 1968 le collectif Viennois Haus-Rucker-Co (Aurids Ortner, Günther Zamp Kelp, Klaus Pinter ) avait construit ce nooscaphe gonflable appelé "Gelbes Herz" (Coeur Jaune) actuellement exposé au musée d'art moderne du centre Georges Pompidou.

Yellow Heart 1968

Haus-Rucker-Co
Image


Caisson noosphérique qui était destiné à plonger l'utilisateur dans un état de relaxation psychique et physique...,

Image


Précurseurs de l'esthétique Cyberpunk Haus-Rucker-Co avait aussi fabriqué ce
Mind expander en 1967
Image

Image
ENVIRONMENT - TRANSFORMER 1968


Beaucoup plus récemment, en 2002, le designer anglais McCormack a construit et mis en place le processus de production industriel de sa capsule Oculas
http://www.oculas.com/

Image

Image

Image

Je ne désespère donc pas de pouvoir me faire manipuler un jour en IRL par mon joystick cybersexuel, le NooScapheX.
Image

Yann, NooScaphandrier


 Hors ligne
 
 Sujet du message:
UNREAD_POSTPosté: Mer Oct 17, 2007 7:41 am 
NooFondateur
Avatar de l’utilisateur
Inscription: Mar Jan 09, 2007 3:21 am
Messages: 1158
Après cette longue disgression spéculative et cybersexuelle, je suis redescendu au niveau du sol, où Matthieu peaufinait la programmation de l'ascenseur.
Image


Marulaz nous a rejoint pour nous montrer une nooprothèse qui permet à son avatar de pouvoir voler à haute altitude à grande vitesse.
Image


ça m'a remémoré qu'il fallait que je teste un script de locomotion récupéré sur le net, le hooverscript, hélas, sa conduite n'est pas évidente, et il m'a catapulté en ligne droite dans des zones éloignées un peu étranges. Au moins ça m'a permis de trouver la source de l'océan de Second Life.
(Ma mère m'avait raconté que lorsque j'avais vu l'océan pour la première fois dans ma petite enfance j'avais demandé où se trouvaient les robinets... )
Image


A mon retour de ces confins plombiers, Matthieu faisait une démonstration à Marulaz de son générateur de Domino. Un script qui permet de "rezzer" des dominos qui s'alignent sur des trajectoires en spirale, circulaire ou droites et qui réagissent aux lois physiques de la pesanteur sur SL.
C'est typiquement le genre d'activité ludique un peu étrange et inutile qu'on retrouve souvent dans le monde des ingénieurs des chercheurs ou autres doués en mathématiques dont les passions hermétiques me paraissent parfois un peu bizarres... fantasmer sur des nooscaphes cybersexuels me paraissant être une passion nettement plus "normale" et socialement utile, que de passer des heures à programmer des dominos dans SL... ;-)
Image


Christells est venu me montrer ses nouvelles tenues et j'ai commencé à lui raconter une petite partie de l'histoire de la cybernétique, que je sais être passionnante pour le néophyte (très peu de gens savent d'où vient le préfixe Cyber pourtant devenu populaire... )
Image



Comme ça l'a passionnée, j'ai entraîné Christells dans ma Skybox des Récifs qui préfigure les dioramas du futur noomuseum de la cyberculture que je vais transposer sur SL.
Image


Après le départ de Christells, je suis allé faire de la maintenance sur le site de la NooGallery 3 prenant l'avatar cybergoth standard que j'ai dédié au personnel technique du NooMuseum, et Noonk s'est connectée depuis new-york.
Image

Image


Nous avons parlé par avatars interposés un long moment, peu après son départ Marulaz est arrivé et j'ai repris mon avatar ténébreux pour visiter sa plateforme toujours en orbite au dessus de la noogalerie 3.
Image


Sa galerie est terminée et on peut acheter ses tableaux.
Marulaz s'est aligné sur les prix habituels dans SL, et il a mis ses oeuvres à 30 L$
Image


Sans hésiter j'achète le tableau de la femme en rouge, pour l'accrocher dans la noogalerie.
Image
.

Et comme Matthieu, je m'offre aussi sa superbe métaphore sexuelle volontaires qui est un tableau ancien que je connais bien.
Image



Et que je devrais mettre dans mon article sur les métaphores sexuelles dans l'histoire du cinéma et des arts plastiques.
Image

Alain a aussi sortie de sa poche, une navette inspirée de la guerre des étoiles...
Image

Image

Je les ai abandonnés pour rejoindre Noonk qui venait de se reconecter depuis New-York sous l'avatar de Luh, car elle avait perdu le mot de passe de son compte.
Je lui ai aussitôt montré la machine à dominos inventée par Matthieu, et dont il m'avait offert un exemplaire. (c'est quoi un faiseur de domino...un domineur ?)
Image


L'idée était de remplacer les dominos par des exemplaires de Traverses, Livre voyageur
Noonk a été emballée par l'idée. Restait à savoir si Matthieu accepterait ce détournement de son oeuvre numérique.Image


Comme elle préférait mes nouvelles infographies, les métrophanies, j'ai supprimé mes anciens tableaux et je lui ai montré comment j'avais réorganisée ma partie dans la galerie,
Image


et je lui ai aussi montrés les meubles que j'avais acheté pour son bureau. Un Fauteuil boule suspendu ,
Image


et un pupitre de conférence qui génère automatiquement plusieurs rangées de sièges que j'ai acheté sur un l'ile des ... dont je me demande s'ils ont un lien officiel avec le mouvement du même nom...
Image

Image


Edward m'a initié à un jeu populaire sur SL.
Image


Cela s'appelle Capture Roleplay qui, bien que très différent esthétiquement, m'a évoqué le labyrinthe du premier tome de Barbarella par Jean Claude Forest.
Image



Sous un pavage transparent qui permet aux visiteurs de suivre les actions, ses conceptrices ont installé un labyrinthe dans lequel les joueurs se poursuivent. Les règles simples évoque les fantasmes qu'on peut projeter sur les chasses du comte Zaroff...
Image


On choisi d'être "dominateur" poursuivant, ou proie "soumise"
Image



... une fois dans le labyrinthe, si la proie est rattrapée et "touchée" son avatar est aussitôt contrôlé par son "maître" qui peut alors lui faire subir ce qu'il veut, ou simplement l'obligé à discuter.
Image


Yann, NooDominateur


Dernière édition par yann.minh le Mer Oct 17, 2007 9:16 am, édité 2 fois.

 Hors ligne
 
 Sujet du message:
UNREAD_POSTPosté: Mer Oct 17, 2007 7:46 am 
NooFondateur
Avatar de l’utilisateur
Inscription: Mar Jan 09, 2007 3:21 am
Messages: 1158
Marulaz se construit une nef qu'il a installé dans le ciel d'une ïle privée.
Image

Son nouveau vaisseau est dans un style Steampunk à la nautilus.
Image


Il squatte une portion de ciel à la verticale d'un vieux galion échoué.
Image



La stratégie de Marulaz est intéressante à suivre, car il montre qu'il est possible de construire et exploiter des structures relativement importantes dans SL sans jamais débourser un sou ou à peine.
Image


Sa nef steampunk risque d'être la pour longtemps, car les propriétaires de l'ile qu'il est en train de squatter ont tout a gagner à tolérer la présence de squatters comme Marulaz sur leur terrain, car ainsi ils augmentent le passage dans leur région.
Image


 Hors ligne
 
 Sujet du message:
UNREAD_POSTPosté: Mer Oct 17, 2007 9:00 am 
NooFondateur
Avatar de l’utilisateur
Inscription: Mar Jan 09, 2007 3:21 am
Messages: 1158
Nous avons été conviés Noonk et moi, par les fondateurs de la bibliothèque francophone, à assister à une conférence ayant pour sujet internet et second life, et qui va se dérouler simultanément dans les deux mondes.
http://armortv.typepad.fr/armortv/2007/ ... inter.html


Je me suis rendu une heure avant le début de la conférence sur le site SL de l'ENS des Télécommunications de Bretagne qui accueil cette conférence.
Image


Par mimétisme, le minimalisme esthétique et consensuel des architectures institutionnelles sévit aussi ici aussi.

Alors qu'en design architectural, la virtualité offre beaucoup de liberté, les concepteurs du site ont pourtant reproduit l'architecture habituelle des campus universitaires ou scolaires français. Leur design minimaliste, qui dans la réalité est déterminé par des raisons essentiellement économiques fini par devenir un critère esthétique qui noocontamine le cyberespace.

ça me rappelle l'époque où je faisais du documentaire TV.
Grâce à des accords de partenariat passés avec un coproducteur, j'avais pu aboutir un énorme travail de design et de mise en image pour une émission consacrée aux robots pour la cinquième...

hélas, en voyant les premières minutes de mon montage, la direction de programme avait exigé que j'arrête ce travail de mise en image, car il était trop décalé par rapport à l'esthétique générale de la chaîne qui justement n'en avait pas.. sinon celle du minimalisme déterminé par le manque de moyens et de financement.

Insidieusement, l'esthétique médiocre de la misère fini par s'imposer et devenir une norme consensuelle.

Pourtant Mac Luhan l'a dit depuis longtemps : Le message c'est le medium... mais peu nombreux sont ceux qui comprennent le sens de cet aphorisme.
Image



Je croise Hugobiwan de la bibliothèque francophone, qui vient de se téléporter et il me conduit vers l'amphithâtre virtuel où va se dérouler le duplex entre SL et RL.
Image


Hugo me laisse pour s'occuper avec les techniciens de préparer la liaison.

C'est fascinant car bien qu'étant en virtuel, l'ambiance ressemble à une véritable balance avant un spectacle.
Image



Edward qui m'accompagne me conseil de prévenir Noonk de ne pas trop tarder à se connecter, car le nombre d'avatars pouvant être présents en simultané sur un même terrain est limité.
Image


Elle nous rejoint aussitôt et nous assistons avec les premiers spectateurs au démarrage de la conférence.
Image


La conférence RL est retransmise en streaming sur le site d'armor TV
: http://www.armortv.fr/front/index.php?r=home
ce qui me permet de découvrir le visage et l'identité de l'avatar biologique qui manipule Hugobiwan.
Image



Il correspond et ne correspond pas non plus avec l'image que je m'étais construite à partir des rares échanges avec son avatar...
Image




La salle virtuelle commence progressivement à se peupler d'avatars... dont certains se mettent parfois à voltiger au milieu du décors tout en tapant frénétiquement sur leurs claviers. mais dans l'ensemble l'assistance des avatars reste quand meme sagement installée dans les fauteuils, malgré le lag de plus en plus fort et les bugs qui désintègrent les avatars, les obligeant à se reconnecter.
Image


Hugo est à l'aise, et son discours intéressant et documenté.
(Noonk à retenu les passages sur les RFID, le traçage des individus, l'intrusion dans la vie privée par les NTIC, dont il faudra apprendre comment se prémunir de l'information plutôt que d'aller la chercher...)
Image

Techniquement ce début de conférence fonctionne de façon spectaculairement fluide.
Les diapos projetées par le conférencier sont synchrones entre les deux amphis, et il est possible de suivre la conférence à la fois en directe dans un navigateur mais aussi d'y participer théoriquement dans second life.
Image

Je dis théoriquement car nos micros sont coupés, afin d'éviter que nos bavardages éventuels n'interfèrent avec la captation sonore des conférenciers.
Image

Grâce aux profils il est relativement facile d'identifier le public virtuel
Image


dont les noms et fonctions flottent au dessus des Avatars
Image


Par contre, faute de réalité augmenté et de puce RFID implantée, c'est beaucoup plus difficile d'identifier qui est qui dans le public RL.
Image


Hugo céde la place à la directrice de communication de l'ENTS qui entre plus dans le détail à propos de SL.
Image


Son intervention est aussi intéressante, mais hélas elle n'abordera pas ou à peine, la dimension sexuelle omniprésente dans SL.. ce qui est quand même dommage, car à peine débarqué dans SL, force m'est de constater que ce n'est pas un épiphénomène... c'est même je pense relativement structurel du médium et il était certainement possible d'aborder cette dimension passionnante de SL avec la distanciation universitaire qui aurait préservé le "politiquement correcte" nécessaire de ce type d'événement.
Image

Je suis tellement fasciné par l'expérience de cette juxtaposition du réel et du virtuel, que je rate une grande partie du contenu de la conférence à force de jongler entre les copies d'écrans simultanées de la retransmission d'Armor TV sur mon navigateur web, et les photos et le positionnement de ma caméra dans SL.
j'obtiens cette séquence de clichés quasiment synchrone, durant la quelle la conférencière explique qu'elle joue de l'orgue à la fois dans les églises virtuelles et réelles,
Image

Image

Image


J'apprends qu'il existe des mosquées virtuelles dans SL, où les avatars féminins peuvent aussi porter le foulard grace à un petit script qui les couvre automatiquement...

...raté, j'ai manqué le cliché de l'écran représentant la mosquée dans SL.. il faudra que je demande à Hugo où elle se trouve, car son décors semble très réussi.
Image


la fin de la conférence sera un peu chaotique, l'ordinateur permettant à Hugo de se connecter dans SL ayant des problèmes de surchauffe... son Avatar a disparu...
Image

Le public des avatars bavarde en chat, et le son des claviers résonne dans l'amphi virtuel
Image


De nouveau connecté, Hugo tentera de faire visiter SL au public RL, nous nous levons donc pour accompagner son avatar dans les couloirs de la modélisation...
Image

Nos déplacement sont projetés sur l'écran de l'amphithâtre en RL via la vision subjective d'un des avatars qui joue le rôle de caméra virtuelle
Image

Image


Image

hélas, le lag (ralentissement) provoqué par le trop grand nombre d'avatars, et les problèmes de surchauffe feront planter son ordinateur....

Image

Yann, NooLaggué..


 Hors ligne
 
 Sujet du message:
UNREAD_POSTPosté: Mer Oct 17, 2007 9:14 am 
NooFondateur
Avatar de l’utilisateur
Inscription: Mar Jan 09, 2007 3:21 am
Messages: 1158
Après les performances de Dali et Klein de peinture au pistolet, je viens d'inventer le pistolet à Livres.

En effet j'ai découvert que je pouvais remplacer les balles en forme de bulles du PopGun, (petit pistolet virtuel équipant les avatars) par n'importe quel objet.

Image

Après s'être mutuellement tiré des livres dessus, on s'est amusé avec Luh à remplir la cabine de l'ascenseur d'exemplaires virtuels de Traverses, livre voyageur.

Image


Noonk est dubitative sur le fait d'offrir un pistolet à livres lors du lancement sur SL, elle trouve la symbolique un peu violente.
Par contre j'ai remplacé les dominos de la machine de Mattieu par des livres, et l'effet est magnifique.
Comme les livres sont plus grands que les dominos, il faut juste que Matthieu ajuste son script pour qui'ils ne s'interpénètrent pas lors de la mise en spirale.
Image

Noonk à organisé une séance de photo en virtuel dans la galerie pour le dossier de presse. Et j'ai donc invité Edward, Marulaz, Cristells et Luh à nous rejoindre pour cette séance où je serai à la fois figurant et Noo-photographe... au passage nous avons recruté l'avatar d'une bibliothécaire américaine qui ayant entendu parlé du projet passait visiter la galerie à ce moment.
Image


Christells, a droite, à opté pour un ensemble stricte de femme d'affaire et Luh fait prendre des poses à son avatar comme en RL.
Image



Nous sommes monté dans la galerie du haut terminer la séance de poses
Image




dont j'ai dirigé la mise en scène qui présentait beaucoup de similitude avec la réalité.
Image

Image

Image

Avec les mêmes phénomènes de synchronicité ou d'inspiration qui font qu'une image captée quasiment par hasard est presque parfaitement composée et devient une image générique.
Image


Après la séance, Christells est resté poser pour moi. Et nous avons fait jouer à nos avatars les rôles du photographe et de son modèle, et c'est impressionnant comme ça fonctionne bien.
Image


Christells prend un plaisir certain à essayer différentes toilettes, et poses... et moi à la photographier...
Image


Image



Image




Image

Image

Image


J'ai suspendu le kakemono annonçant l'exposition de Luh à Demonia dans la galerie de traverses.
Image



Image



Image




Image




Image




Image





Image





Image






Image





Image





Image


Image


 Hors ligne
 
 Sujet du message:
UNREAD_POSTPosté: Mer Oct 17, 2007 12:20 pm 
NooPilier
Avatar de l’utilisateur
Inscription: Lun Fév 12, 2007 5:55 pm
Messages: 321
C'est absolument infernal, d'imaginer qu'il me faudrait au minimum 2400 heures/jour pour pouvoir profiter de 0,00000001% des animations merveilleuses de SL. Déjà que en RL il me faudrait au minimum 10 clônes pour faire une part non négligeable de ce qui m'intéresse...
Bref je risque de ne jamais oser essayer de m'infliger ce supplice de Tantale permanent qu'est SL. :oops:

_________________
Lien vers mon blog SF (si vous avez envie de pouvoir répondre, prévenez-moi)
http://mondesf.blogspot.com/
Et mon site perso
http://site.voila.fr/Bormandg
C'est tout pour aujourd'hui (jusqu'au prochain message)!


 Hors ligne
 
 Sujet du message: Mon clone SL est plus rapide que moi!
UNREAD_POSTPosté: Mer Oct 31, 2007 12:38 pm 
Noovice
Avatar de l’utilisateur
Inscription: Mer Oct 31, 2007 10:31 am
Messages: 1
Citation:
C'est absolument infernal, d'imaginer qu'il me faudrait au minimum 2400 heures/jour pour pouvoir profiter de 0,00000001% des animations merveilleuses de SL. Déjà que en RL il me faudrait au minimum 10 clônes pour faire une part non négligeable de ce qui m'intéresse...


Mon cher double, se dématérialise à volonté, usant de la teléportation, elle s'envole, profitant ainsi des 3 dimensions, nage en apnée et ressort même pas mouillée...Elle visite les neiges arctiques puis se transporte dans le désert du Tahari en 1 fraction de seconde...Croyez moi, aucun de vos clone n'en est encore là....RDV dans SL :)

_________________
=^_^=
Cherry


 Hors ligne
 
 Sujet du message:
UNREAD_POSTPosté: Mer Oct 31, 2007 2:21 pm 
NooFondateur
Avatar de l’utilisateur
Inscription: Mar Jan 09, 2007 3:21 am
Messages: 1158
Bonjour Cherry,

et bienvenue dans la noocrypte...


Et merci pour ton message...

Pour la petite histoire, en attendant que je poursuive les noochroniques en image, mon avatar a rencontré Cherry lors d'un vernissage sur SL, et elle m'a fait l'immense plaisir cette nuit de m'initier au Rôle Play dans SL.

Et j'ai trouvé cette expérience extraordinaire et passionnante...

Cherry m'a donc convié dans un espace virtuel dédié, dont l'architecture oscille entre le japon contemporain et le japon des années 50.

Image


Et avec un autre membre du groupe de Nor, elle m'a permise d'assister en spectateur neutre à une scène "jouée" se déroulant entre un yakusa et sa "noogeisha guerrière" incarnée par l'avatar de Cherry... (mise en abîme d'une virtualité dans la virtualité :

Image


les avatars jouent un "deuxième rôle" en incarnant des personnages fictifs dans la fiction... ouvrant par la une porte vers une simulation dans la simulation




il existe donc des simulations dans la simulation, le monde de Nor, le monde de Gor, bien d'autres encore, et peut-être bientôt le monde des noonautes...


Alors pourquoi ais-je été si impressionné...

D'abord, parceque ce à quoi j'ai assisté, est une nouvelle forme de théâtre. Du théâtre virtuel, avec des acteurs virtuels, qui ne se déroule pas dans une mise en scène traditionnelle déterminée par l'architecture des salles de théâtre, mais où les spectateurs évoluent dans les lieux, parmis les acteurs, au risque, comme c'est arrivé à mon avatar, de se retrouver en plein milieu d'un affrontement au sabre.
Image
La qualité, et l'intérêt de la scène jouée repose sur plusieurs facteurs faciles à identifier.

1) La culture littéraire des nooacteurs qui se mesure à leur capacité à rédiger des dialogues intéressants cohérents et en harmonie avec les nooentités qu'ils incarnent provisoirement, (les dialogues sont écrits en chat). Et aussi leur capacité a faire évoluer la dramaturgie improvisée dans une direction riche en rebondissements et émotions tout en conservant la cohérence générale dans laquelle l'action s'inscrit.. autrement dit, sans briser ce fameux seuil de"suspension of diesbelief" que connaissent la plupart des auteurs professionnels.
Image

2) la maîtrise technique du jeu des avatars, qui se mesure à la capacité des nooacteurs à faire bouger et interagir leurs avatars de manière fluide, émouvante, efficace ou signifiante, sans fausses notes dans la gestuelle, en particulier, bien sur, dans les combats dont l'issue sera déterminée par la maîtrise des gestes et armes virtuelles.
(pour faire comprendre l'ampleur du problème, il faut avoir conscience que d'animer subtilement un avatar dans SL, n'est déja pas forcément évident, alors en plus si on lui fait "jouer" un rôle dans une pièce virtuelle parmi d'autres nooacteurs et devant des spectateurs, ça requiert un niveau d'expertise très élevé.
Image
3) la qualités, la richesse et l'intelligence du décors et du design graphique choisi pour le monde dans lequel l'action se situe, mais aussi la qualité et la pertinence des "skins", vêtements et accessoires choisis pour les avatars.

Certainements d'autres facteurs sont déterminants, mais ces trois éléments permettent déja de décrire et se faire une idée de ce dont il est question ici.

C'est clairement pour moi les prémisses d'une nouvelle forme d'art, qui mêle dans un savant mélange, le théâtre, le cinéma, le jeu vidéo et le graphique design 3D.

Je suis très impressionné et fasciné par ce qu'il se passe la, car pour l'instant, en terme de complexité cognitive, c'est le niveau informationnel le plus sophistiqué que j'ai rencontré dans SL... et qui est totalement spécifique à ce médium.

Alors bien sur, certains pourront me dire que ça existe aussi dans d'autres MMORPG comme WOW, mais non.. il se passe la AMHA quelquechose d'autre... mais il va me falloir un peu de temps pour en décrire et définir la spécificité, qui en tout cas, et j'en suis certain permet d'augurer d'un futur relativement vertigineux.

Yann, NooScaphandrier.


 Hors ligne
 
 Sujet du message:
UNREAD_POSTPosté: Mer Oct 31, 2007 3:21 pm 
NooFondateur
Avatar de l’utilisateur
Inscription: Mar Jan 09, 2007 3:21 am
Messages: 1158
Sinon, si vous voulez rire... un lien que j'ai trouvé en furetant sur le blog de Cherry..

http://www.youtube.com/watch?v=flkgNn50k14


http://www.youtube.com/watch?v=flkgNn50k14


Dernière édition par yann.minh le Dim Oct 25, 2009 6:58 am, édité 2 fois.

 Hors ligne
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 134 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 5, 6, 7, 8, 9  Suivante


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Panel

Haut Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Rechercher:
Aller à:  
 cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
Dizayn Ercan Koc