Connexion | M’enregistrer




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Reperes historiques relatifs aux mondes persistants
UNREAD_POSTPosté: Sam Fév 06, 2010 12:20 pm 
NooFondateur
Avatar de l’utilisateur
Inscription: Mar Jan 09, 2007 3:21 am
Messages: 1160
Repères historiques précurseurs des mondes persistants.


La biosphère - 4milliards d'années.

Les cavernes préhistoriques.

Le premier avatar de Vishnu, le poisson Matsya,
(अवतार, avatâra, en sanskrit "descente", au sens de "descente du ciel")
http://fr.wikipedia.org/wiki/Avatar_(hindouisme)
Origines peut-être proto histoire indienne, age du bronze, ou -6000 a - 1500 Dans les upanishads
----------------------
Le golem
Livre des psaumes, Kabbale, Talmud,
Rabbi Loew, au XVIe siècle... EMETH METH

----------------------



----------------------
Velasquez Les ménines 1656. le monde persistant créé étant l'alcazar de Madrid.

----------------------
Un logic nommé Joe, (A Logic Named Joe) 1946 De Murray Leinster, alias Willialm Fitzgerald Jenkins.

-------------------------------
Norbet Wiener, 1950, cybernetique et société. L'usage humain des êtres humains par Norbert Wiener (1950)
Article décrivant la possibilité de télégraphier un être humain.
http://www.ciren.org/artifice/artifices ... iener.html

Quoiqu'il en soit, il ressort clairement que l'identité physique de l'individu ne consiste pas dans la matière dont il se compose. Les méthode moderne de marquage des éléments qui participent au métabolisme ont montré qu'il existe, non seulement dans l'ensemble du corps, mais dans chacun de ses composants sans exception, un rythme d'échanges beau coup plus important qu'on ne l'a cru longtemps. L'individualité biologique de l'organisme semble reposer sur une certaine continuité de processus, et dans le souvenir que l'organisme possède de son développement passé. Ceci tiendrait compte aussi de son développement mental. Pour la machine à calcul l'individualisation d'un esprit réside dans la conservation de ses bandes et de ses souvenirs antérieurs, ainsi que de son développement continu selon des lignes préétablies.



.../...
En résumé, l'individualité du corps est celle de la flamme plus que celle
de la pierre, de la forme plus que celle d'un fragment matériel. Cette
forme peut être transmise ou modifiée, ou doublée, bien qu'à présent nous
ne puissions la doubler que sur une courte distance. Quand une cellule se
divise, ou quand l'un des gènes portant notre patrimoine corporel et
mental se scinde pour préparer la division réductionnelle d'une cellule
germinale, on constate une séparation de matière conditionnée par le
pouvoir de reproduction que possède un modèle de tissu vivant. S'il en est
ainsi, il n'existe pas de distinction absolue entre les genres de
transmissions utilisables pour envoyer un télégramme d'un pays à l'autre
et les modes de transmission théoriquement possibles pour un organisme
vivant tel que l'être humain.
Admettons alors que l'idée selon laquelle on pourrait imaginer non
seulement le voyage par train ou avion, mais aussi par télégraphe, n'est
pas absurde en soi, si loin qu'elle doive être dans sa réalisation. Les
difficultés sont énormes, bien entendu. On peut évaluer l'ordre de
grandeur de l'information significative contenue dans les gènes d'une
cellule germinale et déterminer ainsi la quantité d'information
héréditaire comparée à l'information apprise que possède un être humain.
Pour que ce message ait sa pleine signification, il doit communiquer au
moins autant d'information que tous les volumes d'un dictionnaire
encyclopédique. Si l'on compare, par exemple, le nombre des atomes de
carbone asymétrique contenus dans toutes les molécules d'une cellule
germinative avec le nombre de point et traits nécessaires au codage d'un
dictionnaire encyclopédique, on trouve qu'ils forment un message encore
plus énorme; et cela paraît encore plus impressionnant si l'on songe à ce
que doivent être les conditions de transmission télégraphique d'un tel
message. Toute scrutation de l'organisme humain doit être un sondage à
travers toutes ses parties et tendre plus ou moins fortement à détruire
les tissus qu'il traverse. La conservation de la stabilité d'un organisme
pendant qu'une de ses parties est lentement détruite, dans l'intention de
le recréer avec d'autres matériaux, entraîne une diminution de son degré
d'activité, ce qui, à notre avis, s'opposerait, dans la plupart des cas, à
la vie même du tissu.
Autrement dit, l'impossibilité de télégraphier, d'un endroit à l'autre, le
modèle d'un homme est due probablement à des obstacles techniques, en
particulier à la difficulté de maintenir en vie un organisme au cours d'un
reconstitution aussi complète. Elle ne résulte pas d'une impossibilité
quelconque de l'idée elle-même. Quant au problème de la reconstruction
totale de l'organisme vivant, on a peine à en imaginer une plus radicale
que celle subie effectivement par le papillon au cours de sa métamorphose.
Si j'ai exposé ces idées, ce n'est pas dans le désir d'écrire un récit
d'anticipation scientifique avec la possibilité de télégraphier un homme,
mais parce que cela peut nous aider à comprendre que l'idée maîtresse de
le communication est la transmission des messages. La transmission
physique de la matière et des messages n'est qu'un moyen concevable
d'atteindre ce but. Il serait bon de reconsidérer le critère donné par
Kipling quant à l'importance du transport dans le monde moderne et de
l'examiner du point de vue d'une circulation qui dépasse moins la
transmission de corps humains que celle de l'information humaine.





----------------
Asimov, Face aux feux du soleil, 1957, ( The Naked Sun )
http://fr.wikipedia.org/wiki/Face_aux_feux_du_soleil

Les habitants de la planète Solaria communiquent via un réseau holographique, et n'ont pas de contacts physiques.

dans ce roman précurseur, décrivant les réseaux numériques, Asimov AMHA commet l'erreur de croire que les humains pourraient se passer de relations charnelles à l'échelle d'une population planétaire, alors qu'on le voit, la prolifération des réseaux sociaux numériques et de l'internet, favorise et optimise les rencontres.
----------------

Simulacron 3 de Daniel F Galouye. 1964- (1968 en france)

-------------------------
Georges Henry Smith " In the Imagicon" 1966
http://www.noosfere.org/icarus/livres/E ... aire=23088

Le héro Dandor, a une vie merveilleuse dans son Palais et Harem, mais il s'ennui et sort de la virtualité générée par sa machine, pour retrouver la vie aride de la colonie E.T. de Nidrond.

--------------------
Ubik de Ph K Dick 1969

--------------------
Richard E. GEIS défense de coucher 1976 chez cute libre en france.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_E._Geis

----------------------
1982 Media ØØØ Yann Minh


 Hors ligne
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Panel

Haut Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Rechercher:
Aller à:  
 cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
Dizayn Ercan Koc