Connexion | M’enregistrer




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Jargon pseudo scientifique
UNREAD_POSTPosté: Dim Nov 01, 2009 4:14 am 
NooFondateur
Avatar de l’utilisateur
Inscription: Mar Jan 09, 2007 3:21 am
Messages: 1160
Sokal et Briquemont dénoncent les "impostures intellectuelles"

"Dr. Alan D. Sokal, Department of Physics at New York University, wrote the now-famous hoax article, “Transgressing the Boundaries: Towards a Transformative Hermeneutics of Quantum Gravity”"

http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Sokal


Ici un excellent article sur le sujet et qui exprime bien mon point de vue sur la question...
http://www.union-rationaliste.org/AS-Philosophie.html



a ce sujet, ci dessous, cet article critique intéressant car en essayant de dénoncer les excès de Sokal et Bricmont, cet article fait de mon point de vue tout le contraire, car l'un des arguments avancés pour dénoncer la vision "scientiste" simpliste de Sokal, c'est que celui ci, comme Lénine, ne crois pas à la pluralité des "univers"...
http://basarab.nicolescu.perso.sfr.fr/c ... Esprit.pdf

Moi j'y crois à la pluralité des univers, dans mon roman, ça s'appelle les futurs probables, et en math, il existe effectivement des possibilité d'univers à N dimension, ou de N univers... donc d'un point de vue noosphérique, les univers multiples, ou à Xdimensions existent, par contre, hélas, en physique, l'existence de cette pluralité des univers n'a toujours pas été mesurée... et est toujours scientifiquement controversée (cf le débat dans les autres enfilades)

cette contre argumentation illustre donc mon propos, en particulier lors d'un débat avec Matthieu lors d'un diner du lundi, comme quoi il y a un tropisme très fort en ce moment, qui est de remettre en question la notion de mesure en science, car elle est un obstacle aux croyances dans les univers multiples, ou que l'univers serait de nature mathématique.


Yann NooJargonaute


 Hors ligne
 
 Sujet du message:
UNREAD_POSTPosté: Mar Nov 03, 2009 8:56 pm 
NooActif
Avatar de l’utilisateur
Inscription: Lun Fév 12, 2007 9:53 am
Messages: 103
Localisation: Noosphère
Sur la démarche de Sokal, c'est très polémique je préfère ne pas m'y risquer pour l'instant.

J'ai lu les articles que tu cites. Celui de Basarab Nicolescu mentionne Steven Weinberg, physicien américain ayant obtenu un prix nobel, qu'il décrit comme un horrible scientiste extrémiste.

Je me méfie de la façon dont Nicolescu décrit la position de Weinberg, je suis donc remonté à la source et j'ai trouvé sur arXiv.org un de ses articles : "Living in the Multiverse" http://arxiv.org/abs/hep-th/0511037.

J'avoue avoir du mal à suivre le corps de l'article. Heureusement, la conclusion est plus facile à comprendre. Il se trouve qu'elle répond à ton objection.

Steven Weinberg a écrit:
There is also a less creditable reason for hostility to the idea of a multiverse, based on the fact that we will never be able to observe any subuniverses except our own. Livio and Rees and Tegmark have given thorough discussions of various other ingredients of accepted theories that we will never be able to observe, without our being led to reject these theories. The test of a physical theory is not that everything in it should be observable and every prediction it makes should be testable, but rather that enough is observable and enough predictions are testable to give us confidence that the theory is right.


Je conseille fortement de lire le reste de la conclusion. Il relativise le degré de confiance que l'on peut avoir sur les théories du multiverse et termine en plaisantant :

Citation:
Martin Rees said that he was sufficiently confident about the multiverse to bet his dog’s life on it, while Andrei Linde said he would bet his own life. As for me, I have just enough confidence about the multiverse to bet the lives of both Andrei Linde and Martin Rees’s dog.


Pour ma part (pour ce que cela vaut) j'ai une forte conviction pour l'hypothèse des mondes multiples, que je tire de ce que je comprends des théories scientifiques et d'une réflexion que l'on peut qualifier de métaphysique. Je reconnais qu'il n'y en a pas de preuve scientifique.


 Hors ligne
 
 Sujet du message:
UNREAD_POSTPosté: Mer Nov 04, 2009 2:20 am 
NooActif
Avatar de l’utilisateur
Inscription: Lun Fév 12, 2007 9:53 am
Messages: 103
Localisation: Noosphère
J'ai relu plus attentivement l'article de Pierre Jacob dans les cahiers rationalistes. Je le trouve vraiment remarquable et souscrit pleinement à son propos.

Une partie de ce texte mentionne le "critère vérificationniste de la signification cognitive" et considère ce critère comme invalidé par les critiques de Popper qui le remplace par celui de réfutabilité.

Or je crains que quand tu parles de "la notion de mesure en science" tu fasses implicitement crédit au "critère vérificationniste", alors que le critère établi depuis Karl Popper pour distinguer une proposition scientifique ou non est celui de la réfutabilité, qui est plus large. (J'admet d'ailleurs que certaines propositions concernant l'hypothèse des mondes multiples ne sont pas réfutables.)

La fin de l'article à propos du réalisme métaphysique m'a particulièrement intéressé. Si j'ai bien compris, Pierre Jacob évite soigneusement de prendre parti sur le sujet. Il montre que parmi des philosophe reconnus les deux positions réalistes et anti-réaliste existent. Ainsi que celle qui consiste à dire que la question n'a pas de sens (qui semble pourtant difficile à distinguer de l'anti-réalisme).


Je considère que l'article de Nicolescu est très contestable. Il considère que Weinberg lorsqu'il défend Sokal fait montre d'un scientisme extrémiste. Or Weinberg ne fait qu'affirmer sa position métaphysique réaliste. Ce qui est parfaitement valide, à défaut d'être universellement reconnu.

Basarab Nicolescu a écrit:
L’erreur épistémologique de Sokal est évidente : il prend comme seul juge de la vérité et de la Réalité la science moderne. A aucun moment, il n’envisage la possibilité d’une pluralité des niveaux de Réalité, la science moderne étant associée à certains niveaux et la religion à d’autres niveaux ? Pour Sokal, il n y a qu’un seul et même niveau de Réalité, hypothèse épistémologique intenable précisément en vertu de ce que la science moderne nous a appris.


Attention il ne s'agit pas là de pluralité des univers au sens d'Everett. De plus, j'ai l'impression que Nicolescu fait là une interprétation abusive du propos de Sokal. Et quand il prétend que la "science moderne" tranche en faveur de l'anti-réalisme, c'est une opinion partagée certes par beaucoup d'épistémologues mais moins par les scientifiques eux-même. (Cf Bernard D'Espagnat).


 Hors ligne
 
 Sujet du message:
UNREAD_POSTPosté: Mer Nov 04, 2009 7:12 pm 
NooActif
Avatar de l’utilisateur
Inscription: Lun Fév 12, 2007 7:07 am
Messages: 137
Localisation: Dans la Marmite
Et moi qui étais convaincu que Sokal était un dessinateur de bédé et créateur de jeux d'aventures...

Comme quoi lui, il est déjà dans le multivers.

_________________
Image


 Hors ligne
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Panel

Haut Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Rechercher:
Aller à:  
 cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
Dizayn Ercan Koc